Le chemin qu’on emprunte pour atteindre ses objectifs est toujours parsemé d’embuches et d’obstacles. Encore faudra t-il se servir de ses échecs pour en faire des tremplins.

Quand on tombe, il faut avoir le courage de se relever et poursuivre son chemin 

Rien n’est facile, contrairement à ce que certains « gourous » du net veulent nous faire croire , qui soit disant obtiennent des résultats par un simple claquement de doigts, oubliant sciemment ou pas de nous montrer la face cachée de l’iceberg par où ils sont passés.

La partie visible ne montre que le résultat atteint, escamotant toutes les difficultés rencontrées dans la partie immergée

Pour ma part, j’ai décidé de me lancer dans le business en ligne pour en faire d’ici une année mon principal job

Cela suppose que je me positionne comme une personne qui accepte de gravir une à une les étapes  pour arriver au sommet.

Arrive t-on vraiment définitivement au sommet et se dire avec l’esprit de suffisance : « ça y est je suis arrivé avec une pointe d’orgueil ? »

Non je ne pense pas. Même les champions s’entourent de coachs

Car qu’on arrête de progresser, on stagne et on finit par chuter à la prochaine étape.

 Donc, je vais m’entourer de spécialistes qui ont fait le parcours que je suis en train de faire pour éviter une perte de temps et d’argents

On a toujours besoin d’un mentor

 Lancer un business sur internet suppose qu’il faut au préalable définir de quoi aurais-je réellement besoin ?

  • Il faut se former
  • Ensuite passer à l’action

C’est donc ce que j’ai fait : j’ai acheté deux formations complémentaires  auprès de deux webmarketers 

  • La première : « Réussir en Affiliation»
  • La seconde : « Créer un blog  rentable»

Mais avant d’y arriver j’avais d’abord acheté un logiciel pour faire du business via ma page Facebook

Ce logiciel m’a permis de publier facilement des gifs et des vidéos sur ma page faceboook. Cela m’a permis de créer une audience  des gens qui suivent mes publications. A l’heure où j’écris cet article le nombre de mes fans se chiffre à 311 abonnés.

 Mais mes publications sur facebook n’atteignent qu’une infime partie de mon audience et pour booster mes publications, il me faut un budget publicité.

  Comme je n’ai pas encore envie d’investir en publicité car cela nécessite un coût assez important dont il faut être sûr de rentabiliser, je vais continuer à publier pour maintenir mon audience.

 C’est la toute première illusion à laquelle je me suis confronté, croyant qu’en achetant mon logiciel, j’allais facilement convertir mes prospects en client.

C’était sans compter sur  algorithmes de Facebook 

  C’est ce qui m’a amené à me tourner à l’acquisition des formations sur l’affiliation et la création d’un blog

  Je suis donc à cette étape où je suis en train de construire petit à petit mon blog pour avoir du trafic gratuit.

  Avoir du trafic gratuit suppose écrire des articles de qualité pour qu’ils soient bien référencés sur Google

La première chose que j’ai faite : j’ai acheté un nom de domaine auprès d’un hébergeur : OHV

C’est là que j’atterris sur ma deuxième illusion

En achetant mon nom de domaine j’ai eu l’impression d’avoir bien écrit sans erreur ce nom, dans ma tête et sur l’écran de mon ordinateur, je voyais bien : education-financiere.net

Mais c’est quand j’ai commencé à construire mon blog que je me suis rendu compte que j’avais sauté un « C », un putain de C

Qu’est ce que j’ai été c…

C’est bizarre de commander education-financiere.net et de se retrouver avec education-finaniere.net comme nom de site

 Cette appellation allait-il avoir une incidence sur mon référencement dans Google ?

Fallait-il rectifier le tir en achetant le nom correct ?

Je me suis dit : « le vin était tiré, il fallait le boire comme tel »

J’ai opté à conserver ce nom de domaine amputé d’un C et je me suis mis à la place de quelqu’un qui avait des revenus modestes ne lui permettant pas de faire un autre achat.

De toutes les façons avec le temps ce nom pouvait être changé, il faut savoir s’adapter aux circonstances

Qu’à cela ne tienne, maintenant que je me suis plongé dans l’eau, il ne me reste plus qu’à nager pour arriver au rivage en vous proposant des articles que je vais publier dans les rubriques suivantes :

  • Par où commencer
  • Finances personnelles
  • La loi de l’attraction et l’argent
  • Savoir investir
  • Ce que nous avons testé
Catégories : Non classé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *